ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


prod:chronologie:residences:plozevet
Métaprojet #1

Résidence de recherche et d'écriture en milieu scolaire

Les Arts à la Pointe & Collège Henri le Moal
Plozévet (29) | 25 Février - 5 Avril 2019



Du 25 février au 5 avril 2019, le collectif ExSitu (Barth Péron, Fanch Dodeur, Erwann Babin) a séjourné au collège Henri le Moal de Plozévet, dans le cadre d'une résidence artistique portée par les Arts à la Pointe. En discussion avec les élèves et enseignants de l'établissement, nous y avons entamé l'exploration, la dissection et la réanimation de la mémoire de l'atelier nomade Geocyclab, résidence itinérante et autonome que nous avons menée à vélo autour du globe d'octobre 2012 à septembre 2015.


Un rituel particulier a rythmé cette expérience de voyage : la collecte quotidienne sur une période de trois ans, de 1000 petits objets de natures diverses, le plus souvent trouvés sur le bord de la route, ainsi que le relevé systématique des données qui leurs sont associés (date, coordonnées GPS, altitude, kilométrage, etc…)

Cette résidence fut principalement consacrée au déballage, à la vérification, et à la numérotation systématique de ces 1000 objets, en vue de la réalisation d’une installation sonore, lumineuse, électronique et numérique les mettant en scène.

Parallèlement, Erwann Babin (artiste vidéaste) s'est emparé des centaines de plans vidéo tournés pendant notre périple, engageant au fil des heures de visionnage l'écriture d'un synopsis pour la réalisation d'un film sur Geocyclab. Un temps de recherche et d'écriture en conversation avec les habitants du collège Henri le Moal, qui fut surtout l'occasion d'une première immersion prolongée dans ce travail de relecture et d'analyse de la mémoire de Geocyclab.


Aujourd'hui, la mémoire de cet atelier nomade peut se résumer à une base de données, reflet statique d'une aventure révolue, qui synthétise et symbolise trois années d'exploration, révélant la fragilité des relations que nous entretenons avec notre mémoire.

Sous une forme pluridisciplinaire, le traitement de ces archives tend à faire converser un ensemble d’œuvres et d'éditions, pensées de manières indépendantes, mais intimement liées dans leur discours et leur inspiration. Nos propositions plastiques se croisent, s’imbriquent et se complètent, à l'image de nos réflexions, au point que nous préférons parler d’un “méta-projet”, autorisant un questionnement critique sur la mémoire, l’identité, et la nature même de Geocyclab.

Cette exposition de sortie de résidence présente les traces et les résultats de cette première étape de travail, en mettant en scène nos 1000 objets classés, habités par les images et sons du voyage, à la sortie de l'atelier / laboratoire qui abrita le cérémonial de leur déballage.



La collection d'objets des élèves du collège Henri Le Moal

Parallèlement à notre collection de 1000 objets ramassés durant notre voyage autour du monde, nous avons convié l'ensemble des élèves du collège à la réalisation d'une œuvre collective inédite : La collection d'objets des élèves du collège Henri Le Moal. Avec l'aide de plusieurs enseignants, une collecte d'un objet par élève a été organisée, par niveau et en lien avec des thématiques abordées en cours.

Nous sommes ainsi intervenus en classe de science de la vie et de la terre, avec les sixièmes pour un atelier de nomenclature des objets qu'ils avaient préalablement collecté sur l'estran.

En cours de lettres classiques, les cinquièmes se sont intéressés à des objets personnels, évoquant pour eux “le passé”.

Les quatrièmes ont réalisé en cours d'arts plastiques, une étude dessinée des formes et silhouettes de petits objets ordinaires.

Et quelques séances de démontage de téléphones portables en cours de technologie avec les troisièmes, les ont amené à considérer avec un autre œil les déchets électroniques qui envahissent nos poubelles.

A l'occasion des cinquante ans du collège, une dernière série d'objets a refait surface depuis le fond des archives de l'établissement, apportant une perspective historique à cette réflexion autour des objets.

Ces dizaines d'objets réunis en différentes collections, cherchent à interroger notre relation aux objets, naturels, artificiels, précieux, futiles, durables, jetables, esthétiques ou quelconques, toujours plus présents et multiples dans nos vies quotidiennes et dans notre environnement.

Complétée par les visites de notre atelier, la publication d'un carnet de résidence, et la projection de Haïkus vidéos au CDI pendant la durée de cette résidence, cette expérimentation artistique collective dessine une porte ouverte entre notre démarche d'artistes-chercheurs-voyageurs et les habitants du collège Henri le Moal de Plozévet.



Back up

(titre provisoire)

Installation sonore, lumineuse, électronique et numérique

[Montage en cours]
Première exposition : Les Arts à la Pointe - Juillet 2019


dimensions : L. 50cm, l. 50cm, h. 120cm
techniques diverses
matériaux : bois, verre, plexiglas, acier…

Boite noire du projet, journal de bord matérialisé ou cabinet de curiosité à l’ère du technocène et du numérique, cette installation multimédia dont l'esthétique s'inspire volontairement de celle des data-center abrite, explore et ré-agence une base de données résultante d'une collecte de longue haleine.

1000 objets réels côtoient leurs homologues virtuels, et de leurs interactions découlent une forme évolutive et animée qui tente inlassablement et en vain, de reconstituer la mémoire de Geocyclab. Son langage, fait d'événements lumineux, sonores, et visuels, dévoile de manière sensible les traces de la relation que l'humain d'aujourd'hui entretient avec son monde.

Chaque objet est placé dans un tube en verre et à chaque unité est associée une LED contrôlée de manière indépendante. Les 1000 tubes sont répartis sur 10 étages maintenant 100 tubes chacun, et l'ensemble est protégé par une vitrine, qui contient par ailleurs les organes électroniques nécessaires au fonctionnement des 1000 LEDs.

Ce module “maître” présente la collection des 1000 objets, et contrôle en temps réel, un ou plusieurs modules “esclaves”, tels un système de diffusion sonore, et/ou un système de projection vidéo, programmés par le dispositif de lecture automatisé des données.

En cohérence avec nos recherches sur la mobilité et l’autonomie, l'installation sera entièrement contenue dans un flight case d’environ un mètre cube, et documentée pour rendre possible sa mise œuvre par d'autres personnes.

Tournage des 1000 objets

En parallèle de ce chantier, nous souhaitons filmer les différentes étapes de réalisation de cette installation, pour documenter rigoureusement l’ensemble du processus de création d’une œuvre qui se veut “Libre”. Ces séquences tournées s’ajouteront aux images et sons produits durant notre périple, pour nourrir la narration et structurer le montage d’un documentaire que nous espérons réaliser courant 2019.

Ce film portera, à travers l’exploration de nos souvenirs matériels et immatériels, sur la genèse, le déroulement et les conclusions d’un voyage artistique expérimental, où se mêlent création et recherche, technologie et nature, rituel et improvisation, isolement et rencontre.

Une petite équipe de tournage dirigée par Erwann Babin (artiste plasticien, vidéaste et réalisateur) sera donc ponctuellement requise pour assurer la captation vidéo des différentes étapes de création (du dépouillage des objets à l’œuvre exposée), et nous sollicitons la présence d’autres collaborateurs sur les différentes questions techniques de ce projet.

Intention

Enfin, nous souhaitons tourner des séquences supplémentaires au cours de la réalisation et de l’exposition finale de l’installation “Objets du jour”. Des plans présentant les différentes étapes de manipulation des objets (déballage, mise en tube…), utilisant des focales de type macro. Et dans le même temps, la captation sonore de nos commentaires à la redécouverte de ces 1000 objets collectionnés. En plus de l’intervention d’Erwann Babin en tant que réalisateur, et de nombreux collaborateurs sur les différentes questions techniques de ce projet, une petite équipe de tournage et le matériel nécessaire seront requis ponctuellement. L’écriture du scénario de ces différents tournages sera précisée en amont de la réalisation.

  • captation de l’installation aboutit (métaphore de la boîte noire / DATA reader)
  • interviews de nous lors du déballage des objets du jour ?
  • Tournage des objets “écrit” ou “improvisé” ?
  • Capter les discussions autour de la réalisation
  • Décrire la mise en scène et les intentions plastiques du tournage des objets.
Matériel pour le tournage

Emprunt de matériel sur deux périodes : Du 04/03 au 08/03 et du 25/03 au 31/03

geocyclab-le-film-emprunt-materiel.pdf

Lumière

spots/découpes AvelDro OK
console lumières AvelDro OK
gradateur 16A AvelDro OK

Son

2x micros cravate sans fil EESAB Quimper - JL Aimé OK
2x émetteurs/récepteurs JL Aimé OK
micro ambiance NTG1 Rode EESAB Quimper - JL Aimé OK
Mixette EESAB Quimper - LPL - Jl Aimé OK
Carte son/enregistreur zoomH2N ExSitu OK

Vidéo

caméra plan - plan fix 60D ExSitu OK
caméra plan - plan fix Erwann - type 60D OK
1x trépied vidéo EESAB Quimper OK
1x trépied vidéo Erwann OK
1x trépied photo ExSitu OK
Steady cam Pascal Le Guennec OK

Photo

Objectif Canon grand angle / macro EESAB ?
Process de déballage 1000 objets

Mise en scène

Cube blanc
Barth et Fanch côte à côte ou face à face

Rôles

  • Le manipulateur - IL déballe, pèses, mesure, identifie la matière de l'objet.

pour chaque objet, il annonce à voix haute, distinctement et en marquant une pause entre chaque parole:
“Jour n° XXX - Objet(dénomination) - Poids XX g - Hauteur XX mm - Couleur - Composition - origine”

  • Le scribe - Écris le numéro des objets sur le sachet zip quand le manipulateur annonce le N° du jour, il donne ensuite le sachet au manipulateur.

Puis il note scrupuleusement ce que le manipulateur lui dicte dans la base de donnée.

Matériel

  • Ordinateur du manipulateur avec photo et info de l'objet
  • ShoBox des 1000 objets avec écran connecté à et en copie de l'ordinateur du manipulateur, l'écran est visible par les deux acteurs.
  • Plateau où déverser les objets et les avoir sous les yeux
  • Ordinateur du scribe avec le fichier base de donnée
  • Sachet Zip et marqueur indélébile
  • Plateau sur lequel poser les objets en sachet zip
Protocole
étape manipulateurscrib
1affiche & annonce l'objetnumérote le zip
2cherche & trouve l'objetdonne le zip au manipulateur
3Pèse et annonce le poids (gr)prend note & dit “ok”
4Mesure et annonce la hauteur (mm)prend note & dit “ok”
5Annonce N° de couleur dominanteprend note & dit “ok”
6Annonce sa compositionprend note & dit “ok”
7Annonce la nature de l'objetprend note & dit “ok”
8met l'objet en zip et le dépose sur le plateau
Catégories Matières Catégories Origine
matièrecatégorie originecatégorie
mixte0 mixte0
Bois1 naturelle1
métal2 artificiel2
plastique3
textile4
papier & carton5
Minéral6
Organique7

Synchro audio/vidéo à étudier

Déballage

Ouverture et vérification de la collection de 1000 objets
Prise de vue et montage : Erwann Babin

Médiations

Texte de présentation

Depuis notre retour fin 2015, la prise de recul nous fait envisager la restitution de Geocyclab, non pas comme une conclusion, mais bien plus comme le prolongement de la recherche continue qui nous anime. Nous avons décidé de nous concentrer d’abord sur la réalisation d’une installation mettant en scène les mille objets que nous avons collectionné quotidiennement sur la route.

L’ampleur de ce projet est telle que nous n’avancerons pas seuls. Mais si nous parvenons à faire se concorder les dynamiques de plusieurs structures culturelles, ce projet collaboratif peut permettre de générer et/ou de renforcer les échanges entre institutions et associations culturelles d’un même territoire et pourrait très certainement rayonner à l’échelle locale, nationale et internationale

Dans la continuité des travaux d’ExSitu, nous proposons ainsi au collège Henri le Moal de se positionner comme structure culturelle d'accueil pour la réalisation de ce projet de restitution de Geocyclab. Un tel soutien logistique nous permettra d’approfondir un travail artistique ambitieux, et de concrétiser nos efforts afin d’aboutir à la création d’une œuvre plastique singulière.

Une collaboration avec votre établissement nous offrirait le temps et l’espace nécessaires pour faire aboutir la production de l’installation “Objets du Jour” présentée précédemment, et aux collégiens et enseignants un support de réflexion pédagogique autour de thématiques relatives au voyage, à l’exploration des territoires et à la recherche artistique.

Cette intervention est aussi un prétexte pour favoriser une dynamique de territoire, et faciliter les interactions et échanges entre enseignants, familles, élèves et acteurs culturels locaux.

La mise en place d’une résidence au sein d’un établissement scolaire donne aux élèves l’opportunité d'expérimenter une démarche artistique, de se familiariser avec l’acte de création, et de se forger une approche critique et personnelle du monde dans lequel ils évoluent. C’est, en complément des enseignements dispensés dans le cadre scolaire, une manière d’encourager l’élève à l’ouverture, au discernement, vers une émancipation en tant qu’individu et futur citoyen.

Dans cette optique, nous imaginons d’ores et déjà plusieurs pistes de collaborations qui pourraient être développées en lien avec l’équipe pédagogique (8 heures réparties sur 2 ou 3 rendez-vous hebdomadaires)

Interventions

Intervention classe


Document 6èmes : nomenclature-objet.odt

Expo en interne

Haïkus + Aquarium : CDI - voir avec la documentaliste


Soirées à l' Internat (film-docu-art-voyage)

Raphaël Treza, Camille Szklorz, Guilaume Dantec…
5 séances de 2H


Visites d'atelier

Sur les 4 dernières semaines et sur inscription: visite d’atelier par les élèves pour observer et partager avec nous les différentes étapes de création
1/2 par jour (L.Ma.J.V.) = 8H

tableau-visite-atelier.odt

Divers

Techno : Vélo à ramener pour les 6èmes - intervention auprès des 3ème - Art et technologie

Atelier vidéo au sein du collège

Idée “Bouteille à la mer”

Aspect culturel du Collège de Plozévet
50 ans en 2019 - mémoire (rentrée + fin d’année) - Histoire - futur du Collège


1/6ème du temps avec élèves et profs 240/5 = 48H = 8H par semaine


Notes +++

Atelier d’écriture dont l’objectif serait pour chaque élève d’imaginer une histoire à partir d’un objet qu'il aura collecté et du lieu où il aura été collecté

Art plastique : Sujet à proposer pour 2/3 séances d'1h - toute les classes peuvent être concernées par un travail sur les objets - contraintes à proposer, série, travail sur les ombres/silhouettes - mise en scène des objets collectés par les élèves

Histoire/Géo : Ok pour un travail autour des coordonnées GPS avec les 4ème (objets élèves + objets Geocyclab)

SVT : Travail autour de l'Estran avec les 6ème (projet jeunes reporter) - collecte d'objets déjà entamée - enregistrement sur l'Estran, hydrophone, etc…

Français : “Les glaneurs et la glaneuse” Agnès Varda - Yann Arthus Bertrand - Accès au site (carnet de bord)?

Les 200 objets du collège

En parallèle de notre collection de 1000 objets ramassés durant notre voyage autour du monde, nous invitons l'ensemble des élèves du collège à la réalisation d'une création collective inédite !

La collection d'objets

des élèves du collège Henri Le Moal

Si chacun d'entre vous apporte un objet, nous en aurons 200 que nous pourrons mettre en scène, telle une œuvre d'art collective qui demande la participation de tous !

N'oubliez donc pas de ramener votre objet avant le 29 mars !

6èmes - Objets collectés sur l'estran avec Mme Miniou-Gauthier (SVT)

5èmes - Objets du passé avec Mme Camaret (Lettres classique)

4èmes - Objets / Silhouettes avec Mme Le Gall (Arts Plastiques)

3èmes - Téléphones portables avec Mr Le Corre (Technologie)

Les anciens élèves sont eux aussi invités à ramener un objet représentant leur vie de collégien. Cette collection s'ajoutera à la votre !


Notre atelier est ouvert aux visites les mardi, jeudi et vendredi midi de 12h30 à 13h30. Merci de vous inscrire au préalable, sur la feuille affichée au bureau de la vie scolaire.

A bientôt !

Barth et Fanch,
pour ExSitu

Collection de 200 objets (1 objet + bocal par élève)

Installation collective qui interroge le regard des élèves sur leur environnement et sur le fait que la technique sert à autre chose que consommer

Cette collecte sera organisée par niveau, avec un ou deux professeurs référents pour chaque niveau, qui pourront relier cette collecte d'objets à une thématique au programme.

211 élèves inscrits cette année

6èmes : 23 + 22 = 45 élèves
5èmes : 22 + 22 = 44 élèves
4èmes : 24 + 21 + 20 = 65 élèves
3èmes : 29 + 28 = 57 élèves

Liste des élèves : liste-eleve-college.ods
Doc à destination de l'équipe des profs référents pour la collecte des objets :

orga-collecte-objet.pdf orga-collecte-objet.odt
Si restitution après l'accrochage : prendre l'objet en photo et lui adjoindre les coordonnés de son propriétaire.



Collection d'objets des anciens élèves

Comment ces objets qui évoquent les souvenirs de collège des anciens, sont plus ou moins représentatifs d'un esprit collectif sans doute un peu disparu à l'heure de l'individualisme…

Mme Broutin : contact Presse + Mairies




Carnet de résidence à Plozévet
Journal hebdomadaire



prod/chronologie/residences/plozevet.txt · Dernière modification: 26 09 2020 de barth