ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


prod:chronologie:publication:plozevet

Carnet de résidence à Plozévet

ExSitu au Collège Henri Le Moal
Plozévet (29) - mars avril 2019

Résidence artistique de six semaines organisée par Cap Accueil dans le cadre des Arts à La Pointe

Sous forme de publication hebdomadaire, ce carnet de résidence décrit les étapes de travail qui rythment les journées du collectif ExSitu (Barth Péron, Fanch Dodeur, Erwann Babin) lors de son séjour à Plozévet (29). Une résidence consacrée à l'exploration, la dissection et la réanimation de la mémoire de l'atelier mobile Geocyclab, en discussion avec les élèves et enseignants.

Semaine 1 - Installation

Jour 01 - lundi 25/02/2019

Déménagement, départ de notre atelier (Quimper), l'utilitaire est plein, direction Plozévet.

Découverte des lieux et première rencontre avec ses habitants. Accueil sympathique aussi bien venant des élèves que de des équipes administrative, technique et enseignante. Le sourire semble de rigueur en ce jour de rentrée, les retrouvailles se font dans une ambiance de printemps précoce.

Début d'après midi, rencontre avec l'équipe technique de la salle Avel-Dro. Outre le café et l'accroche humaine, ils sont en mesure de nous prêter du matériel d'éclairage pour le tournage qui s'annonce prochainement.

En milieu de journée, nous complétons notre trousseau avec l'accès à l'atelier ainsi qu'à notre logement, un gain notable d'autonomie.

Fin d'après-midi : une réunion “organisation logistique” s'improvise à deux pas de la digue de Pors Poulhan.

17H40. Nous apprenons par son conducteur que le dernier bus Audierne-Quimper passe à 15H30, que lui-même termine son service ici et qu'il ne prendra donc plus de voyageur.

17H45. Retour à Quimper… En stop.


Jour 02 - mardi 26/02/2019

Quimper. La journée commence par un RDV à l'école des Beaux-Arts, où nous parvenons à réserver du matériel de prise de son, en vue du tournage de la semaine prochaine

Notre bus arrive en retard, la déviation qui contourne Landudec nous condamne à arriver au self après le dernier plateau.

Rencontre avec la professeure de sciences naturelles pour parler prise de son aquatique.

Rencontre avec la documentaliste en vue d'une exposition au CDI

14H00 : Pause sandwich obligatoire.

Nous passons l'après-midi à aménager notre atelier, l'ancien internat du deuxième. L'espace ne manque pas. Les tables que nous dépoussiérons nous plongent dans le contexte de cette résidence, en réactivant quelques souvenirs de collégiens.

19H00. Premier dîner en compagnie des internes, “ils sont calmes ce soir” parait-il. Notre présence en est-elle la cause ? Quoi qu'il en soit, par timidité ou non, l'ambiance est plutôt détendue et amicale.

Soirée, debriefing technique, logistique et longue discussion au sujet de la mémoire, de la mémoire du voyage, et de la multitude de fragments qu'il nous en reste.


Jour 03 - mercredi 27/02/2019

Nous entamons cette journée à l'atelier avec une mise à jour du budget en fonction des modifications ou urgences dans la préparation des commandes.

Étude technique et rédaction d'un document de travail complet expliquant le fonctionnement et le contrôle d'une grande quantité de LEDs adressables, en vue de la mise en lumière de l'installation des 1000 objets.

Midi sonnant, discussion avec certains professeurs au sujet de l'impact de l'homme sur la nature et de la situation alarmante de l'écosystème local et planétaire. Moment de parole faisant écho à nos préoccupations artistiques.

Visite d'Erwann en début d'après midi pour un brainstorming orienté tournage (logistique et protocole de déballage des objets)

Réflexion sur la fabrication d'un mini-studio dédié à la photographie macro des 1000 objets. Préparation du système d'éclairage et point matériel, budgétisation.

En soirée, discussion à propos de la mise en ligne et de l’accessibilité de nos recherches. En parallèle, l'étude et la rédaction du document portant sur l'usage d'un grand nombre de LEDs se poursuit (tardivement) et ne seront pas achevés.


Jour 04 - jeudi 28/02/2019

L’équipe se scinde en deux, Barth et Erwann sont à Quimper pour une tournée de magasins de bricolage. Moquette noire, bâche translucide, fournitures de bureau… Le tournage approchant, nous nous équipons.

Pendant ce temps, au deuxième étage du collège H. Le Moal, je rédige l'article de la veille avant de terminer mes recherches sur les matrices de LEDs.

L'après midi est tout aussi studieuse. Barth est devant son ordinateur concentré sur le mailing, la gestion logistique, les factures, les recherches de fournisseurs… et autres tâches fastidieuses. En jouant habilement avec les fenêtres de son écran, il travaille en parallèle sur le développement du site internet ainsi que sur les plans 3D de l'installation des objets du jour.

Tandis que j'occulte les fenêtres avec du carton pour limiter les variations de lumière, Erwann s'affaire au ménage et délimite la zone de tournage. Nous entamons en cette fin d'après midi et jusqu'à 19H00, le montage du futur studio.

Ce soir, gratin de pâtes et rôti de porc au menu. On reprend du poil de la bête avant d'attaquer une soirée composée de rédactions en tous genres (planning, mails, dossier de subvention, site web et carnet de bord).


Jour 05 - vendredi 01/03/2019

Mise en scène du studio ce matin, mise en place des bâches, qui joueront la double fonction de cloison et de diffuseur de lumière. Pose de la moquette noire au sol.

Je rentre de l'Avel-Dro, les régisseurs nous ont dégoté du matériel que nous n'espérions pas, une console et gradateur pour les lumières.

L'espace s'agence et nos projets prennent forme.

Visite de Madame Broutin, principale du collège, accompagnée de quelques élèves, puis de Yann Ferec, coordinateur des Arts à la Pointe avec lequel nous discutons du projet.

Nous mangeons sur le pouce et prenons le temps de discuter avec Denis le Corre, professeur de techno, qui accepte de nous aider pour une création commune avec les deux classes de troisièmes.

14H49. Yes ! 7 minutes d'avance !

30 min plus tard, et une bonne conversation sur les contraintes liées au fait de ne pas vouloir de voiture, toujours pas de bus. J'appelle la compagnie Pen-ar-Bed… A cause de la déviation, l'horaire habituel à été avancé de 10 minutes. Il fallait le savoir.

Bon week-end !

Semaine 2 - Déballage des 1000 objets

Jour 06 - lundi 04/03/2019

La semaine 2 débute aux Beaux Arts de Quimper à 9h30, avec un RDV pour obtenir l'autorisation d'emprunter le matériel. Hop, c'est passé ! On patiente avec une petite réunion/café en attendant le bus de 12H15

13H15 - Un léger retard au self, qui deviendra habituel.

14H00 - Nous revenons bredouilles de l'Avel Dro, personne derrière la porte, nous retenterons demain avec l'espoir de récupérer les spots qui serviront à l’éclairage du studio pendant le tournage.

14H15 - L'exposition au CDI se prépare doucement, l'écran est installé, le reste arrivera et sera mis en place demain.

14H30 - Atelier - Vérification du matériel audio et premiers tests du système de prise de son. Il manque un câble. Réflexion personnelle : toujours vérifier le matériel que l'on emprunte.

16H30 - Après un RDV avec madame Broutin, je quitte Plozévet en stop alors que Barth reste pour gérer les plans de l'installation et écrire quelques mails.

Je rentre à Quimper certes mais ma journée n'en est pas terminée pour autant. Je reste éveillé relativement tard pour travailler sur les commandes de matériel électronique.


Jour 07 - mardi 05/03/2019

9H30 - Quimper, la journée commence de la même manière que celle de la semaine dernière, chargement dans la voiture d'Erwann du matériel que nous n'avions pas été en mesure de ramener la dernière fois… Et bien sûr, déchargement au collège.

11H30 - Installation de Phonosynthésis au CDI, le terrarium qui permet d'écouter la respiration des plantes. Hop, c'est branché et ça fonctionne !

13H00 - Installation du studio, les cartons posés sur les fenêtres la semaine passée sont pour la plupart tombés. Double dose d'adhésif au menu.

14H00 - Barth et Erwann suspendent le vidéoprojecteur au CDI. Pour des raisons techniques (peu de recul) l'installation prend plus de temps que prévu. Ils reviennent puis repartent à l'Avel Dro, alors que je suis en discussion avec Johannic Camaret, enseignante en lettres classiques, pour préparer la collecte d'objets des 5èmes. Claudine Pierrot, bénévole d'Art à La Pointe qui suit la résidence, vient une petite heure pour découvrir les avancées du projet.

15H00 - Mes deux collègues reviennent avec de quoi éclairer le studio. A quelques heures du début prévu du tournage, nous sommes parvenus à réunir tout le matériel. Nous sommes cependant en retard sur notre planning. La pression monte, ça s’active dans l'atelier jusque 19H00.

19H45 > 0H30 - Mise en scène, tests vidéo, audio, lumières, ajustement du plan, discussion sur la nomenclature des objets… Mais nous ne tournons pas ce soir. Leçon : Ne pas sous estimer le temps des tests et essais de tournage.

1H00 - Écriture du carnet de bord.

1H30 - Fin de la journée.


Jour 08 - mercredi 06/03/2019

9H00 - C'est l'heure ! Après plusieurs années d'hibernation, les premiers objets revoient enfin la lumière et annoncent du même coup le début du tournage ainsi qu'un long travail de classification.

13H00 - Après une courte pause déjeuner, RDV avec Denis Le Corre, professeur de technologie pour la mise en place de la collecte d'objet des 3èmes. Nous découvrons avec étonnement une trentaine de téléphones en tous genres prêts à être démontés, décortiqués, et analysés.

13H30 - Nous revenons à notre tournage, le protocole est répétitif et laborieux mais les souvenirs liés à ces objets remontent à la surface de notre mémoire et nous procurent un plaisir particulier.

16H30 - Les internes ont sorti les billigs et nous invitent à faire une pause crêpe, qui est franchement la bienvenue.

17H00 - Tournage jusqu'au dîner.

19H00 - Self avec rab de chou à la crème.

20H00 - Tournage.

00H45 - Fin de la journée, 580 objets ont été référencés (plus de la moitié) et il n'en manque pour l'instant qu'un seul à l'appel (objet n°45).


Jour 09 - jeudi 07/03/2019

9H00 - C'est reparti avec la validation et le paiement des commandes de matériel électronique. Et voilà une tâche ingrate à rayer de notre liste. Il me reste encore un peu de temps avant la sonnerie de midi, j'en profite pour écrire le carnet de bord de la veille.

13H00 - Repas avec Erwann et Damien Rouxel, autre artiste participant à l'édition 2019 d'Art à La Pointe et Yann Ferec, coordinateur du projet.

14H00 - Reprise du tournage ponctué de petites pauses car nos yeux fatiguent et la répétition des gestes met à mal notre concentration. Nous avançons cependant plus rapidement que ce que nous avions estimé.

19H00 - Au self les langues se délient, un peu moins timides que la semaine passée, les interactions avec les élèves internes se multiplient.

20H00 - Dernière ligne droite. Nous atteignons notre objectif à 10H30 avec le référencement du millième objet. Les 1000 objets de notre voyage ont maintenant une taille, un poids, une couleur, une matière, une nature…

23H00 - Retour à notre logement, le disque dur réservé à ce projet passe d'ordinateur à ordinateur, chacun y copie sa matière (vidéo, photo, audio, fichier de données) suivant une organisation rigoureuse


Jour 10 - vendredi 08/03/2019

9H00 - Après le point planning de la semaine prochaine et un rapide débriefing, il faut à présent ranger le studio, conserver proprement les objets, démonter le matériel audio que nous rapporterons aux Beaux-Arts lundi. Barth, qui n'accepte pas l'absence de l'objet N°45 entreprend de fouiller la poubelle pleine de papiers afin d'y dégoter le fugitif. Selon moi, c'est une entreprise vaine, je me concentre sur la rédaction de l'article du journal de la veille, quand soudain, Barth s’exclame d'un “Yes, le voilà !”

Notre semaine se termine donc avec le soulagement d'être en mesure de déclarer notre collection complète, 1000/1000 !

A suivre…

Semaine 3 - Immersion

Jour 11 - lundi 11/03/2019

9H30 - RDV aux Beaux arts de Quimper afin de restituer le matériel emprunté la semaine passée. Le café/réunion qui s'en suit, l'attente du bus et notre arrivée tardive au self sont les signes d'un rituel qui se met en place.

13H30 - Nous prolongeons notre réunion avec la publication du carnet de bord, un peu de mailing, un peu de planning… Nous travaillons aussi sur l'édition et la distribution d'un flyer invitant les élèves à prendre conscience de la dimension collective du projet et l'importance de leur participation.

15H00 - Premiers contact avec le photocopieur - Réflexion personnelle: On a toujours tendance à oublier l'aspect chronophage de la communication.

16H00 - Il est temps de revenir à nos objets, pour une étape de redimensionnement de certains objets trop volumineux.

17H30 - Et déjà l'heure d'aller faire du stop… 45 minutes d'attente aujourd'hui. Je me voyais déjà revenir sur mes pas et passer la nuit à Plozévet mais finalement (et comme toujours), je parviens à rentrer chez moi. Que ce soit à Quimper ou à Plozévet (pour Barth), la soirée se prolonge de façon studieuse avec mailing et écriture de projets au menu.


Jour 12 - mardi 12/03/2019

10H30 - J'arrive un peu plus tard que d'habitude mais l'équipe est au complet, prête à se mettre en action. Nous continuons sur notre lancée de la veille en calibrant les derniers objets pendant qu'Erwann se concentre sur le mailing.

12H00 - Clément, un ami (et ingénieur lumière) vient nous rendre visite, son drone sous le bras avec l'intention de filmer nos objets. Nous déjeunons rapidement en sa compagnie avant de remonter à l'atelier.

13H00 - Première visite, quelques membres de "La Prod", l'association vidéo du collège, viennent faire les curieux. Découverte du studio, explication du projet, ils semblent concernés par ce qui se déroule en ces lieux.

14H00 - Nous disposons les objets sur un carré de moquette noir de 16m2 pour avoir une vue d'ensemble et réaliser quelques images avec le drone flambant neuf de Clément.

16H30 - Décollage annulé, la machine volante restera clouée au sol. Petite déception, plus particulièrement pour Clément qui n'aura pas réussi à faire voler son engin. L'inventaire des objets se prolonge néanmoins jusqu'à 19H00, quand le millième élément est déposé sur le tapis.

20H00 - Écriture du carnet de bord, facture, mailing, et visionnage des checkpoints à l'appartement.

00H30 - Fin de la journée.


Jour 13 - mercredi 13/03/2019

9H00 - La routine s'installe. Mailing, écriture, recherches, préparation d'interventions en sciences naturelles. Réflexion sur une nomenclature pour une classification des samples audio… Pas vraiment d'exercice physique ce matin.

13H00 - Recherche d'une solution permettant de classer efficacement les enregistrements sonores du voyage (1 709 fichiers audio) en vue de la réalisation du film.

14H00 - Erwann et Barth s'en vont à Cap Solidarité, la ressourcerie de Plozévet. Ils sont à la recherche d'une caisse pour la fabrication du studio macro. Pendant ce temps là, Clément revient, certes sans drone, mais avec une caméra grand angle, montée sur perche afin d'effectuer quelques prises de vue. Je n'assiste pas au tournage et préfère me concentre toute cette après-midi sur le classement de mes fichiers audio, sans parvenir à trouver le logiciel adapté à mes besoins, ce qui provoque une petite déception ce soir. J'ai parfois l'impression de perdre mon temps…

19H00 - Self

20H00 - Visite des internes à l'atelier, le dialogue nécessite un peu de temps pour se mettre en place mais les questions des jeunes, d'abords timides se multiplient.

21H00 - Rangement de l'atelier, notamment du matériel lumière que nous irons rendre à Avel Dro demain matin.

21H30 - Retour à l'appartement, Erwann n'est pas là ce soir mais nous visionnons les rushs vidéo de la classification des objets qu'il nous a concocté. Puis, emballés par les images du tournage, nous nous plongeons dans une conversation passionnante qui nous mènera à décortiquer, re-questionner, et développer le projet Geocyclab.

02H00 - Fin de la journée, dehors c'est tempête.


Jour 14 - jeudi 14/03/2019

9H00 - Mailing, écriture, recherches. Barth continue d'envoyer des demandes de devis afin d'accéder à une découpeuse laser, requêtes qui jusqu'à présent restent sans réponses, sinon largement au-dessus de nos moyens. Pourquoi donc utiliser une découpeuse laser ? Pour réaliser le support contenant les 1000 objets, il nous faudrait percer plus de 6000 trous dans des plaques de polycarbonate, et sans l'aide d'une machine à commande numérique… Vous voyez le topo ?

10H30 - Hugues et Quentin, les régisseurs de l'Avel Dro, nous accueillent avec un café. Nous les remercions chaleureusement pour le prêt de matériel avant de revenir au collège et continuer nos recherches.

12H00 - Self

12H30 - Ouverture de notre atelier aux élèves. Personne ne viendra aujourd'hui. Nous nous remettons au travail sans perdre de temps. Barth prépare plusieurs fichiers destinés à être imprimés. Il reviendra du photocopieur avec un planisphère sur lequel nous noterons certain commentaires, une sorte de pense-bête pour nous aider à l'écriture du film. Le deuxième document est une impression de notre tableau de métadonnées que nous avions besoin de visualiser dans son entièreté. Quant à moi, je me colle à la rédaction du prochain dossier de subvention, nécessaire afin d'obtenir un complément pour le financement du méta-projet Geocyclab.

19H00 - Self

20H30 - Réunion autour d'un thé à la menthe. Nos cerveaux sont réquisitionnés par le dossier de sub. Si cette tâche n'est jamais une partie de plaisir, je considère comme stimulant le fait de pouvoir s'y atteler dans le contexte d'une résidence.

00H00 - Fin de la journée.


Jour 15 - vendredi 15/03/2019

07H30 - Je suis à l'atelier de bonne heure. Le vendredi est généralement une journée trop courte et j'avoue avoir négligé la rédaction du carnet de bord ces deux derniers jours. Objectif : le terminer avant l'arrivée de mes collègues de travail.

09H30 - Tout le monde est à son poste et le carnet de bord est à jour.

Semaine 4 - Production, médiations...

Jour 16 - lundi 18/03/2019

10H15 - Un petit tour dans la salle des professeurs, et c'est parti, direction l'atelier ! Je suis pour l'instant tout seul, c'est parfait pour attaquer la rédaction du projet !

Barth arrive à 13h00, nous mangeons ensemble avant de faire un point “organisation”. Nous énumérons la liste des tâches à effectuer pour parvenir à notre objectif de production et concluons que nous sommes loin d'être en avance sur notre planning. L'épine qui nous ralentit se trouve principalement au niveau de la fabrication de la structure de l’installation des objets, ne ne parvenons pas à trouver l'indispensable découpeuse laser.

16H00 - Nous intervenons dans le cours de SVT. Objectif: Constituer une nomenclature et classer les objets récoltés par les élèves de sixième sur l'estran. Mission accomplie et première collecte d'objets du collège recensée. Les autres ne devraient pas tarder.

17H00 - Fin de journée j'ai trouvé un chauffeur ce coup-ci, pas de stop pour moi aujourd'hui !


Jour 17 - mardi 19/03/2019

10H30 - Je débarque. En effet, Barth est avec les élèves de troisième, occupé à démonter les smartphones ou autres “phones” récupérés par Denis le Corre, professeur de technologie. J'ai manqué le premier “round” mais me rattrape avec le second groupe. Un groupe réactif et efficace auquel rien ne résiste, pas même les carapaces plastique les plus solides.

11H30 - Déjà, Erwann arrive avec Binôme Lambda (duo d'artistes invité à participer aux Arts à la Pointe) et Louise Bombaglia, professeur d'histoire de l'art et médiatrice pour les Arts à la Pointe. Nous mangeons en discutant de nos projets et implications respectives dans l'édition 2019 de cette manifestation culturelle.

12H30 - On enchaîne sans traîner, “la Prod” récidive et vient découvrir les avancées de nos travaux.

14H00 - Ça sonne, peu de temps après Madame Broutin et une dizaine d'élèves nous font l'honneur de leur visite, un deuxième groupe prendra le relai. Les questions vont bon train, l’intérêt des élèves pour notre collection semble croître avec le temps. Claudine Pierrot (bénévole d'Arts à la Pointe) vient elle aussi par la suite, s'enquérir de l’évolution du projet.

Il est déjà… 17H00 Le temps file, 17H00, Allez, go ! On s'y met sérieusement, Erwann sur les images, Barth sur le studio photo-macro, alors que je développe le système d'éclairage du studio.

19H00 - Personne ne semble vouloir quitter son établi mais nous ne voulons pas rater la pizza. Cette petite pause est aussi l'occasion d'un briefing sur la soirée qui nous attend.

20H15 - Quizz pour les internes ! Nous leur projetons les Haïkus, à eux de trouver l’origine des sons qu'ils entendent. Maëlys remporte la victoire, suivie de près par Clara et Saltia.

Conclusion de la journée : Ce fut une journée sociale, difficile par moment de se concentrer mais la confrontation de notre regard avec celui des jeunes est toujours enrichissante.


Jour 18 - mercredi 20/03/2019

7H30 - Le calme ambiant des premières lueurs m'inspire la motivation nécessaire à la rédaction du carnet de bord. A ce niveau, je me sens moins rigoureux qu'en début de résidence, j'imagine que la rédaction des dossiers y est pour quelque chose.

9H00 - Barth veille à ce que le studio photo avance, il travaille sur la structure. Je vois une forme se construire entre ses mains mais ne saisis pas vraiment comment cela va fonctionner. Ceci dit, en tant que photographe, il a conscience des besoins et des contraintes d'un studio dédié à la macro-photographie, je lui fais donc confiance. Je fais d’ailleurs de même en improvisant la construction du contrôleur qui permettra de gérer et d'automatiser le réglage des lumières du studio. Je profite pour souligner le fait que nous avons l'habitude de fabriquer nos outils et que cette démarche fait partie du processus de création.

Pendant ce temps là, Erwann se concentre sur la rédaction du synopsis du film. Sur son ordinateur, les 1698 fragments de vidéos déjà sélectionnés s’enchaînent de manière aléatoire. Notre acolyte repère, croise, analyse, compare les plans dignes de sortir du lot. Un travail de longue haleine qui petit à petit porte ses fruits. L'écriture avance.

Excepté les quelques visites surprises et une petite parenthèse pour Barth (qui passe une partie de l'après-midi à chercher une découpeuse laser), notre journée se poursuit sur le même ton que la matinée. Malgré tout, le studio ne sera pas achevé ce soir.


Jour 19 - jeudi 21/03/2019

7H30 - Je commence la journée avec un peu d'écoute des enregistrements audio du voyage, jusque 9h00, heure à laquelle je me sens suffisamment frais pour m'attaquer au dossier.

Erwann continu le dérushage et l'écriture du script. Régulièrement, lors de petites pauses, il partage avec nous son point de vue, ses idées et remarques, ce qui provoque systématiquement de passionnants échanges dont il est difficile de revenir. Barth entame la journée avec la confection des lumières du studio mais ne tarde pas à me rejoindre sur la rédaction du dossier.

12H30 - Pas de visite aujourd'hui, si l'on compare avec ces derniers jours, c'est relativement calme à l'atelier ce midi.

14H00 - La journée se poursuit dans la salle de Denis le Corre, en technologie, pour assister les troisièmes au démontage de smartphones. Je suis agréablement surpris de leur efficacité, 1H30 plus tard, tout est démonté, trié, classé. Le plus intéressant, c'est qu'après êtres passés entre les mains des élèves, ces téléphones considérés quelques minutes plus tôt comme déchets, reprennent de la valeur. Certaines pièces pourraient être récupérées car leur fonctionnement n'est pas altéré, d'autres sont suffisamment esthétiques pour ne plus avoir envie de s'en débarrasser…

La fin d'après-midi se prolonge sur le même ton que la matinée, les yeux rivés sur nos écrans.

19H00 - Self

20H00 - Retour au logement de bonne heure, pour une discussion passionnante à propos du synopsis. L'avantage du travail en équipe est que même si j'ai parfois l'impression de stagner, de ne pas être efficace, quand on découvre le travail de ses collègues, on se dit finalement qu'on avance bien !


Jour 20 - vendredi 22/03/2019

Matinée trop rapide pour être décrite convenablement.

C'est la course contre le temps, un peu comme tout les vendredi matin, chacun tente de terminer ce qu'il a entamé pour partir en W.E. l'esprit serein. Et finalement comme à chaque fois, nous rentrerons avec des devoirs à la maison.

12H30 - Quelques élèves passent voir l'atelier, nous nous entretenons avec la professeur d'Arts plastiques et récupérons l'ensemble des objets des quatrièmes. Notre collecte fait un pas en avant !

Allez, nous ne nous attardons pas, c'est déjà l'heure du bus…

Semaine 5 - Mise au point

Cher carnet de bord.

C'est sous une autre forme que nous nous adressons à toi cette semaine. Car si nous avons jusqu'à présent, décrit les étapes de travail qui rythment notre quotidien, il nous semble important de faire le point, et d’inscrire cette résidence dans son contexte plus général.

Alors, sans plus attendre, voici un document synthétisant l'ensemble du projet de restitution de Geocyclab. On y retrouve des précisions concernant l'avenir de nos 1000 objets et des Haïkus (qui était projetés au CDI), et enfin quelques mots concernant la réalisation du film sur laquelle Erwann s'est focalisé durant ces cinq dernières semaines.

Si ce document est d'abord un outil de communication nécessaire pour s'entourer de partenaires de production, il fut aussi l’occasion de mettre à plat et de préciser nos intentions de création, de recentrer notre attention sur la cohérence d'un projet aux multiples facettes.

Nous vous laissons donc découvrir plus en détail l'ampleur de Geocyclab en espérant que ceci permettra d'y voir plus clair sur les recherches que nous menons au deuxième étage du bâtiment B2 du collège Henri le Moal de Plozévet.

A tout bientôt pour de nouvelles aventures !

Semaine 6 - Accrochage

Jour 26 - lundi 01/04/2019

10H00 - Cette dernière semaine va se dérouler d'une manière un peu particulière puisque Erwann n'est pas là et que nous mettons nos recherches en suspend pour consacrer notre temps au montage de l'exposition. Nous entamons donc cette dernière semaine avec un petit point suivi du déménagement de notre atelier dans une petite pièce du deuxième étage que nous n'avions pas encore colonisé.

15H00 - La grande salle de l'atelier est redevenue un espace neutre, vide. Il va falloir transformer cela en espace d'exposition en y mettant en scène la collecte des objets des élèves (complète, elle est stockée dans la pièce d'à coté depuis la fin de semaine dernière). Parallèlement, nous commençons à redéfinir l’espace où seront présentées les recherches d'ExSitu au cours de cette résidence.

19H00 - Les objets sont étalés, dispatchés par classe sur les tables, nous avons pour la première fois une vision globale de ce que cette collection représente (volume, quantité, qualité). Nous en reparlons, tentons de visualiser un agencement et de définir les étapes nécessaire afin de mettre tout cela en valeur (habillage des table, pose de caches sur les fenêtres, éclairages…).

19H30 - Nous avons trouvé un moyen de transport pour Quimper, la soirée se prolonge donc à quelques lieues du collège avec un peu de rédaction et de mailing…


Jour 27 - mardi 02/04/2019

9H30 - Nous avons trouvé un véhicule et attaquons cette journée par de petites courses à la papeterie, avant de faire route vers Plozévet.

12H30 - L'équipe de “La Prod” est au rendez-vous pour une mission “masquage des fenêtres”. Même s'ils nous ont donné un sacré coup de main (et dans la bonne humeur !), la tâche ne sera pas achevée avant la reprise des cours.

14H00 - Barth s'éclipse de l'atelier pour une petite expédition au CDI d’où il reviendra, 45 minutes plus tard, armé de l'un des deux vidéo-projecteurs que nous utiliserons pour l'exposition. Cette petite virée sonne donc la fin de la projection des Haïkus au CDI (si vous n'en avez pas profité, ils sont toujours visibles sur le site de Geocyclab).

Mon coéquipier continue sur sa lancée avec la conception de supports de vidéo projecteurs. Je constate une fois de plus, que Barth maîtrise l'art et la manière d'accomplir ce type d'exercice. Je consacre ce temps à plusieurs petites tâches, confection de nappe en kraft, mise à jour de la liste des élèves, préparation de la session d'enregistrement de ce soir, écriture de mails…

19H00 - Self

20H00 - Enregistrement de nos voix en vue d'un petit montage sonore qui sera diffusé lors de l'exposition. Il s'en suit un point sur la journée de demain et une mise à jour du site internet.

00H30 - Fin de la journée


Jour 28 - mercredi 03/04/2019

10H00 - Barth s'en va à Nantes pour une courte formation à la découpe laser. Et oui, ça avance de ce coté là aussi, même si cela nous coûte cher en unités temporelles. Il devrait être de retour demain.

J'ai de quoi m’occuper avec au programme : occultation des fenêtres, mise en scène et agencement des objets, conception des nappes de kraft, tests d'éclairage, photographie des objets des élèves de 5èmes etc…

17H00 - Je retourne à l'appartement pour une session programmation et resterai collé à mon écran jusqu'à… relativement tard. L'objectif étant d'écrire un programme permettant de générer une série de 1000 événements sonores uniques à partir de la base de donnée des 1000 objets.

21H00 - J'ai Barth au téléphone, la formation s'est bien passé, quoiqu'un peu trop sommaire à son goût. Mais ceci étant fait, la porte vers les découpes laser est ouverte, elle était lourde cette porte, mais elle est bien ouverte !


Jour 29 - jeudi 04/04/2019

9H00 - Je continue ce matin de travailler sur la scénographie des objets des élèves. Barth arrive de Nantes à 13H00, en râlant à juste titre contre les transports en commun bretons… (un retard de 10 minutes = une correspondance de loupée = 3H30 de retard). Mais il enchaîne aussitôt sur le chantier qu'il à laissé derrière lui mardi dernier et travaillera sur la mise en scène du “studio” jusqu'à 22H00

16H30 - Nous discutons avec madame Le Gall, professeure d'art plastique, de la disposition des objets et dessins des classes de 4ème. Nous concluons que la meilleure façon de les mettre en valeur est de les accrocher au mur. Avec une moyenne de deux dessins par élèves, on arrive vite à la centaine, il ne va donc pas falloir traîner.

23H30 - Accrochage terminé, retour à nos appartements pour le debriefing du soir.


Jour 30 - vendredi 05/04/2019

Il rôde dans l'air une ambiance de fin de résidence… Et oui, même si nous revenons après les vacances afin d'achever le montage de l'exposition, c'est aujourd'hui la fin officielle de cette période de résidence. Et comme chaque fin de semaine, et probablement un peu plus ce coup-ci, la liste des petites choses à régler est trop longue pour le temps qui nous est imparti. Un petit coup de ménage de l'appartement, un point sur les deux semaines à venir, durant lesquelles nous continuerons de travailler sur les objets, une petite visite guidée par madame Broutin des mines d'anciens objets du collège, et enfin, le rangement de l'atelier… Tout un programme, on ne s'attarde pas !

Juste un petit mot pour vous prévenir que ce carnet de bord n'est pas encore fermé. Vous devriez encore avoir de nos nouvelles, au collège bien sûr, mais aussi par mail avec d'avantage de précisions sur les infos pratiques concernant l'exposition. On vous tient au courant, promis, mais d'ici là… Bonnes vacances à toutes et à tous!

prod/chronologie/publication/plozevet.txt · Dernière modification: 17 12 2019 (modification externe)