ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


prod:creation:geocyclab:objets-libres:15-ker-thiossane

Kër Thiossane

Dakar - Sénégal
18 mai 2013
N 14°42,818' W 17°27,492

Accueillis avec simplicité et générosité par Marion et François, nous avons eu l’honneur de résider deux semaines à Kër Thiossane, qui en wolof signifie “Maison de la culture”. Kër Thiossane… Nous avons rapidement compris le sens de ces deux mots. Ici se croisent curieux, artistes, sénégalais, africains, européens, génies de l’informatique, bidouilleurs de l'extrême, initiatives collectives et bien d’autres encore. C’est un lieu où le savoir rime avec le partage. A Kër Thiossane, on se pose des questions, on cherche, on fouille, on interroge, on imagine, et bien sur, on passe à l’action.

Bien au delà des murs physiques de ce laboratoire, Kër Thiossane est une passerelle ouverte aux multiples ramifications qui relie avec tact les traditions locales aux technologies numériques, la culture africaine à celles des autres continents. Mais surtout, au travers d'activités artistiques, de formations, et via l’organisation de divers évènements culturels, cette ONG interroge et utilise les outils du présent (et du futur) pour palier au besoins locaux. Ce fut pour nous l’occasion inespérée de travailler une semaine au sein d’un atelier, avec la participation d’une population locale particulièrement réactive et qui a conduit à la réalisation d’une installation basée sur Arduino et Pure Data. Cette résidence nous a également permis d’en apprendre un peu plus sur la situation du “Libre” ici à Dakar mais aussi, et par extension, dans les pays d’Afrique de l’Ouest.

Un immense merci à toute l'équipe de cette maison de la culture aux mille couleurs, où le numérique passe d’abord par les relations humaines. Merci à Momar François Sylla , Marion Louisgrand Sylla, Herman Aguessy, Angelina Nwachukwu, Daouda Kote.

http://www.ker-thiossane.org

Lieu de recherche, de résidence, de création et de formation, Kër Thiossane encourage l’intégration du multimédia dans les pratiques artistiques et créatives traditionnelles et cherche à soutenir le croisement des disciplines.

Kër Thiossane axe ses activités autour des recherches sur l’art et les nouvelles technologies, et sur ce qu’elles impliquent dans nos sociétés, au cours de résidences, de formations, de rencontres et de workshops. En 2008 elle met en œuvre le premier festival Afropixel qui porte sur les logiciels libres en lien avec les pratiques citoyennes en Afrique et dans les pays du Sud.

Kër Thiossane cherche à développer les échanges et les collaborations avec des structures du continent africain mais aussi à tisser des liens avec d’autres continents, et en particulier avec des pays du Sud. Pour cela, Kër Thiossane développe des projets de coopération internationaux, tel le projet “Rose Des Vents Numériques” qui se déroula en 2010 et 2011 dans le cadre du programme d’appui aux industries culturelles mis place par l’Union Européenne et le Bureau des Etats d’Afrique - Caraïbes – Pacifique.

Kër Thiossane cherche à relier le développement des pratiques artistiques numériques aux autres domaines de la société : éducation et formation, industries créatives, citoyenneté, écologie et urbanisme.

Les objectifs de Kër Thiossane

  • Mettre à la portée de tous l’art, la culture et la création numérique via l’informatique et les réseaux tels que l’Internet.
  • Permettre à la nouvelle génération d’artistes d’innover en lui donnant notamment un accès aux outils multimédias.
  • Sensibiliser le public à de nouvelles formes d’expression et l’amener à une meilleure connaissance de la culture africaine et des autres cultures.
  • Animer un lieu dédié à l’innovation sociale et artistique.



François

Herman


Marion

Angie

prod/creation/geocyclab/objets-libres/15-ker-thiossane.txt · Dernière modification: 02 04 2020 par barth