ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


prod:chronologie:residences:l-ecume-des-vents

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
prod:chronologie:residences:l-ecume-des-vents [12 04 2021]
barth [Étude Collaborative]
prod:chronologie:residences:l-ecume-des-vents [12 04 2021] (Version actuelle)
barth [Étude Collaborative]
Ligne 652: Ligne 652:
  
 <div box> <div box>
-**Page 3 : **//...Le signal lui-même était constitué de deux informations : le fait qu’une prochaine Écume des Vents allait avoir lieu, et quand (le lieu inchangé allait de soi : La Pointe, qu’aujourd’hui nous appelons la Pointe du Raz).// +**Page 3 : **//...Le signal lui-même était constitué de deux informations : le fait qu’une prochaine Écume des Vents allait avoir lieu, et quand (le lieu inchangé allait de soi : La Pointe, qu’aujourd’hui nous appelons la Pointe du Raz). [...Certains nuages relayaient le même message à l’intérieur des maisons, y restant parfois tout le temps du signal//
- +
-//...Certains nuages relayaient le même message à l’intérieur des maisons, y restant parfois tout le temps du signal//+
 </div> </div>
  
-La forme des nuages donnait de précieuses informations sur le climat de jour tant attendu. Si le nuage flottant prenait très souvent la forme d'une sphère (ce qui signifiait un temps calme et ensoleillé) il pouvait plus rarement envahir la chambre pour imiter la brume ou encore se métamorphoser en enclume pour prévenir d'un éventuel orage.+La forme des nuages donnait de précieuses informations sur le climat du jour tant attendu. Si le nuage flottant prenait très souvent la forme d'une sphère (ce qui signifiait un temps calme et ensoleillé) il pouvait plus rarement envahir la chambre pour imiter la brume ou encore se métamorphoser en enclume pour prévenir d'un éventuel orage.
  
 <div box> <div box>
-**Page 6 :** //…De ce fait, elle offrait un champ passionnant à leur créativité personnelle et collective, en toute liberté*.//+**Page 6 :** //…De ce fait, elle offrait un champ passionnant à leur créativité personnelle et collective, en toute liberté.//
 </div> </div>
  
Ligne 669: Ligne 667:
 </div> </div>
  
-Au printemps de chaque année, des plantes nomades circulaient dans tout le Finistère pour collecter les histoires des bois et des prairies, elles terminaient systématiquement leurs périples à la pointe du Raz la veille de la grande rencontre pour conter au enfants et aux êtres de la mer le récit du vent sucré venu de la terre... +Au printemps de chaque année, des plantes nomades circulaient dans tout le Finistère pour collecter les histoires des bois et des prairies. Elles terminaient systématiquement leurs périples à la pointe du Raz la veille de la grande rencontre pour conter aux enfants et aux êtres de la mer le récit du vent sucré venu de la terre...
  
 <div box> <div box>
Ligne 675: Ligne 673:
 </div> </div>
  
-Cette nuit et toutes celles des préparatifs étaient des moments privilégiés pour l'apprentissage sensoriel des plus jeunes. En effet, en éteignant feux et lumières, l'attention des enfants se focalisait sur l'écoute des subtiles variations harmoniques des vents et des vagues. Par l'écoute, il devenait possible appréhender l'état de la mer, la géographie du rivage et bien d'autre informations. En émettant un court sifflement et en écoutant sa réverbération dans l'air et sur l'eau, il était même possible d'en déduire les déplacements des banc de poissons autours de la pointe. Plus tard, cette technique inspirera quelques ingénieurs pour fabriquer les sonars que l'on connaît aujourd'hui, ils restent néanmoins beaucoup moins performant que les sifflements d'enfant.+Cette nuitet toutes celles des préparatifsétaient des moments privilégiés pour l'apprentissage sensoriel des plus jeunes. En effet, en éteignant feux et lumières, l'attention des enfants se focalisait sur l'écoute des subtiles variations harmoniques des vents et des vagues. Par l'écoute, il devenait possible appréhender l'état de la mer, la géographie du rivage et bien d'autres informations. En émettant un court sifflement et en écoutant sa réverbération dans l'air et sur l'eau, il était même possible d'en déduire les déplacements des bancs de poissons autour de la pointe. Plus tard, cette technique inspirera quelques ingénieurs pour fabriquer les sonars que l'on connaît aujourd'hui, mais qui restent néanmoins beaucoup moins performants que les sifflements d'enfants.
  
 </div></div> </div></div>
prod/chronologie/residences/l-ecume-des-vents.txt · Dernière modification: 12 04 2021 de barth