ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

prod:chronologie:residences:geocyclab
Geocyclab

Résidence mobile autogérée

www.geocyclab.fr
Atelier nomade à vélo autour du monde | Octobre 2012 - Septembre 2015


Il est un lieu d’observation, de recherche et de création, en permanente mutation.

Il se fait et se défait, se déplace, apparaît, disparaît puis réapparaît ailleurs,
suivant le modèle de la «T.A.Z.» (Zone Autonome Temporaire) d’Hakim Bey.

Il est polymorphe, ouvert, s’affranchit de ses murs ou de ses portes,
offrant ainsi une vue imprenable sur le monde…

Projet fondateur d'ExSitu, Geocyclab est une expérimentation artistique qui a vu le jour en 2010 sous la forme d’un atelier nomade consacré à la recherche et à la création plastique. Après deux ans de conception et de préparation matérielle, nous avons pris la route au départ de Quimper, pour mener cette résidence itinérante et autonome, à vélo autour du globe d'octobre 2012 à septembre 2015.

Voyage, atelier, résidence...

Cette résidence au long cours s’est déroulée suivant trois fils conducteurs : l’adoption d’un mode de vie itinérant en territoire inconnu, l'étude de l'incidence du nomadisme et des changements culturels sur nos pratiques artistiques, et l’exploration active du réseau international des lieux et acteurs du “Libre”.

Pour y parvenir, nous avons développé, affiné et optimisé des outils et méthodes de travail adaptés à notre situation d’artistes-chercheurs-voyageurs. Les rencontres, les problèmes matériels, les changements de rythmes, de cultures et de climats, nous ont sans cesse poussé à ré-questionner le fonctionnement de cet atelier nomade à l'épreuve du terrain, rehaussant en conséquence son caractère expérimental.

L’enquête que nous avons mené sur l’émergence d’une culture internationale du Libre et le choix d’équiper au maximum notre atelier avec du matériel et des logiciels Libres, nous ont amené à rencontrer de nombreux chercheurs, makers, designers, hackers, créateurs qui ont inspiré, nourri, aidé et assisté le bon déroulement de cette expérience.

Mehndi
Performance filmée - Mesti, Maroc - 2013

Sur la route
Sahara Occidental - 2013

Installé au cœur même du voyage et de l'itinérance, en prise directe avec le monde et ses habitants, ce laboratoire insolite nous a donc permis d'expérimenter le déplacement comme contexte et support d’expression plastique, et de documenter en parallèle une recherche sur l’émergence d’une culture internationale ​du Libre​.

En abandonnant notre culture et nos repères durant trois ans, nous nous sommes exposés aux influences de lieux, de situations, de comportements, d‘objets ou d’événements bien souvent inattendus et imprévisibles. Notre démarche artistique consistait alors à transcrire ces histoires dans un langage singulier, composé d’inventions, de détournements, d’associations d’idées et de plusieurs autres formes d’expression artistique.

Aux questionnements esthétiques, plastiques ou conceptuels, s'ajoute une véritable réflexion sur le fonctionnement d’un atelier nomade, connecté et sans frontière au XXIe siècle.


Comment troubler le silence du désert
Installation sonore - Mexique - 2013

Singing Plants V 0.1
Installation sonore - Malaisie - 2014

Bilan d’une production nomade

Tout au long de ce périple nous avons adopté l’écriture, la photographie et le montage audiovisuel pour documenter nos recherches, capter les résultats de nos créations, et partager nos expériences.

L’ensemble de ces productions est en ligne sur le site : www.geocyclab.fr

1000 objets - Collecte systématique, rituelle et journalière d’un petit objet et des données lui correspondant (date, coordonnées GPS, altitude, kilométrage…)

Carnet de bord - Rédaction et édition quotidienne d'un carnet de bord digital et protéiforme (609 articles + 15 checkpoints vidéo + 25 000 photos)

Captations “In Situ” - Les traces de nos performances et créations font ici œuvre de ce qui s’est produit, interrogeant le sens du terme “In-Situ” quand il est associé à l’immatérialité d'une publication sur le Web.

Haïkus - Empruntés à la tradition des courts poèmes japonais, ces expérimentations audiovisuelles spontanées juxtaposent l'écoute de l'un et le regard de l'autre dans le temps et l'espace commun d'un instant vécu. (83 micro-métrages d'1 min)

Objets Libres - Série de courts-métrages (25 montages de 10 à 20 min), photos et textes, présentant les portraits de lieux, d’acteurs ou de projets se rapportant au phénomène émergent du “Libre”.

Conférences, médiations - Les rencontres réelles accumulées sur la route furent autant d’occasions de présenter notre démarche en animant une vingtaine de conférences et une dizaine d’ateliers autour des problématiques de Geocyclab.

prod/chronologie/residences/geocyclab.txt · Dernière modification: 30 03 2020 de barth