ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

prod:chronologie:publication:geocyclab:almanach:post-471
Jour 469 - Bicentennial Camp Ground

Samedi 11 janvier 2014 - 7 kms - Post n° 471



Barth : Le café au Starbucks, avec séance écriture pour rattraper encore un peu mon retard dans mon carnet, n'aura pas suffit à redonner un peu de chaleur à cette journée pluvieuse et studieuse. Mais je me couche la tête allégée de savoir que vous allez pouvoir reprendre la lecture de nos aventures, même si elles manquent un peu de palpitations ces derniers jours ! Le site est de nouveau à jour, Geocyclab respire encore, ouf !

Et quelques nouvelles de Fanch m'annoncent que nos billets pour l'Indonésie sont presque achetés, on va bientôt pouvoir aller voir ce qui se passe de l'autre côté, du Pacifique…!


Fanch : C'est la sécheresse dans ce coin de Californie, une grande sécheresse en même temps q'un record. Et bien la fête est terminée, retour à la normale! A San Francisco, l'hivers est similaire à celui de Bretagne, pas trop froid mais vachement humide. La nature est contente mais pas moi! Si il y a bien une chose qui ne me manque pas, c'est bien ce temps pourri! Ce n'est pas de la grosse pluie mais des milliards et des milliards de petites gouttelette qui pénètrent partout et en profondeur! La terre jusqu'à présent poussiéreuse s'est changée en boue et je pose les pieds dedans à 7h30 ce matin.

Bonjour!

Et c'est répartit pour un tour, je remballe mes affaire, charge le mulet et part me connecter chez James. J'ai pour habitude de connecter ma tablette depuis l'extérieur de la maison. Mais c'est le week-end pour James (il est là quoi), et il m'accueille avec du pain frais, du fromage, en somme tout ce qu'il faut pour me faire oublier le taux d'humidité ambiant et ma tente que je n'ai pas eu l'occasion de faire sécher avant de la glisser dans une de mes sacoches.

Mission du jour… Acheter les billets! Il est grand temps de se décider, constatant que notre séjour frise avec l'échec, nous n'espérons plus grand chose et pouvons arrêter d'hors et déjà une date. Et ce sera le 26 Janvier! Les billets ne sont vraiment pas chers et d'après mes calculs, nous devrions fêter mon anniversaire à 8000 mètres d'altitude, je n'avais jamais fait ça auparavant, ça ne change rien à part qu'à bord des Boeing 747, on ne paye pas les boissons servies avec les repas… Je vais me prendre une cuite gratos, ou pas. Bref, je m'égard vite, peut être parce que je ne veut pas avouer que j'ai gaspillé une journée à essayer de comprendre pourquoi je ne peux pas payer par carte…

Une journée maussade durant laquelle je n'aurai pas contribué à grand chose… Voyons le bon côté des choses, tout ce temps à surfer sur les sites des différentes compagnies pour comprendre leur politique concernant le transport de bagage « oversize » et d'équipement sportif, tout ce temps, je ne l'ai pas passé sous la pluie… Et à ma grande surprise, le soleil est revenu! Je vais donc pouvoir faire sécher ma tente avant de dormir, un bon point!




prod/chronologie/publication/geocyclab/almanach/post-471.txt · Dernière modification: 02 04 2020 (modification externe)