ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

prod:chronologie:publication:geocyclab:almanach:post-364
Jour 362 - Calle Eugenia

Jeudi 26 septembre 2013 - 0 kms - Post n° 364



Fanch : Ce jeudi s’annonce comme la journée d’hier. Au programme du jour, conjugaison, grammaire et fautes d’orthographe. Mais les choses avancent, toujours. Il faut parfois savoir tourner son regard en arrière et apprécier le travail dorénavant accompli, personnellement c’est, en autre, ce qui me donne le courage de continuer dans ces taches rédactionnelles (bien trop souvent administratives) qui généralement ne me conviennent guère. Et puis, je ne me sens pas seul, Barth est là, et même s’il n’est pas vraiment communiquant en ce moment, il avance aussi de son coté… Et c’est plutôt stimulant. Géographiquement parlant, c’est sûr, on est assez statique. Dans notre entourage, la phrase qui revient régulièrement est: “Vous êtes encore là, vous aviez dis il y a une quinzaine de jours que vous partiriez dans 15 jours”. Et oui, nous sommes encore dans les parages, et si nous avions dis une telle chose c’est que nous pensions vraiment quitter Mexico rapidement mais il s'avère que nous avions plus de chose à faire que nous ne l,avions imaginé avant de faire nos adieux. C’est comme ça et pas autrement, ce que nous sommes en train de réaliser aujourd’hui ne sera pas à reproduire tout de suite.

Enfin, je cause, je cause mais nous sommes invites chez nos punks préférés pour partager un agréable moment qui s’annonce comme une occasion de décompresser. Comme a chaque fois que nous avons rendez vous avec eux, nous sommes en retard, pardonnez moi si je fais court mais à l’heure qu’il est, ils nous attendent probablement. Alors, on file!


Barth : Après une matinée de boulot à fignoler le nouveau dossier de présentation et remettre les doigts dans l'outil de traduction de notre site, j'accompagne Nathalie qui file à l'université, pour manger un morceau avant que Fanch ne rentre.

Les nouvelles du jour sont l'implication de Jean-Baptiste, le frère de Fanch dans l'élaboration d'une carte interactive de notre itinéraire sous Open Street Map, l'équivalent de Google Map en Open Source. Cela faisait longtemps qu'on voulait basculer de l'un à l'autre mais le projet est trop gourmand en temps pour des novices comme nous. Il y a aussi un mail d'Anne-Noëlle, trésorière de LibLab qui nous relance sur de vieux comptes entre Liblab et Geocyclab, tant qu'on y est !!

La journée est donc bien remplie et passe vite comme toutes les autres. D'autant que ce soir nous sommes conviés chez Nofun et Charlotte pour une soirée détente qui va me faire le plus grand bien !




prod/chronologie/publication/geocyclab/almanach/post-364.txt · Dernière modification: 02 04 2020 (modification externe)