ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

prod:chronologie:publication:geocyclab:almanach:post-278
Jour 277 - Parc Alameda

Mercredi 3 juillet 2013 - 0 kms - Post n° 278



Barth : Fanch (de Rennes) malgré son boulot, et Piero sont hyper réactifs ! Nous avons toutes les infos pour commander l'ordinateur. C'est donc la chose la plus urgente à faire aujourd'hui ! Mais comme c'est aussi le jour de mon anniversaire, je prends un peu de temps le matin pour lire mon courrier ministériel et communiquer un peu avec la France. A treize heures, la commande est validée !

Nous allons rapidement manger un morceau, et je laisse Fanch partir seul visiter une exposition que j'irais voir plus tard. J'ai très mal dormi cette nuit, la sieste est obligatoire… D'autant plus que ce soir nous sortons, chez une amie d'une amie d'une amie, pour faire connaissance avec quelques recrues du réseau des expats français de Mexico. Nous sommes donc reçus chez Léa, un française qui fait du cinéma entre autres choses, et sa co-locatrice mexicaine costumière, entourée de quelques amis, photographe, étudiante en philo, étudiante en lettres classiques françaises dans une université mexicaine, masseuse musicienne, bref une bonne compagnie!… Soirée festive donc, qui me rappelle un peu les soirées parisiennes en appartement de ma si lointaine vie étudiante, mais l'honneur d'une aubade d'anniversaire chantée en mexicain me fait avaler ma trente-deuxième année sans douleur !


Fanch : L'ordinateur est commandé, le choix n'a pas été simple mais nous nous sommes enfin décidé. Il arrivera chez Fanch notre ami linuxien qui lui fera une petite beauté en lui installant un système tout propre, tout neuf… Puis il nous l'enverra probablement via UPS. Nous répartirons alors à zéro (ou presque) l'essentiel réside dans le fait de reprendre la route.

Après midi libre, Barth dont c’est l'anniversaire n'est pas en grande forme et reste de reposer au Q.G. Alors que je me rend au « Laboratorio Arte Alameda » pour m'immerger dans le monde de Mario De Vega. L 'artiste mexicain présente ici un travail riche en explorant divers supports de manière sensible et cohérente. Je vous laisse le plaisir de découvrir ses œuvres ici. Une exposition d'art contemporain… Ça fait parfois du bien et je ressort de la la tête pleine d'idée.

Ce soir, nous rencontrons Léa, une amie d'amie d'amie qui nous avait proposé (via internet) de passer un bout de la soirée chez elle. Les rencontres ne se s'arrêtent pas là puisqu'elle habite en collocation et que ce soir d'autres invités sont présents. Nous assistons pour la première fois depuis fort longtemps à une soirée, dans un appartement similaire à beaucoup de mes fiestas étudiantes. Tout doucement nous infiltrons un réseau franco-mexicain ce qui je l'espère nous amènera d'une façon ou d'une autre à avancer dans notre projet. En attendant, l'alcool coule à flot mais je sens que ni Barth, ni moi ne pourrons tenir la marée… J'ai perdu le rythme!


prod/chronologie/publication/geocyclab/almanach/post-278.txt · Dernière modification: 02 04 2020 (modification externe)