ExSitu

Recherche et expérimentation artistique

Outils pour utilisateurs

Outils du site


prod:creation:meta-projet:haikus

Haïkus

Micro-métrages
Résidence “Geocyclab”
Atelier mobile Geocyclab - 2012-2015

La tradition littéraire du “Haïku” japonais, traduite ici en un rituel audiovisuel qui tente de saisir, plutôt que de décrire, l'évanescence d'un instant vécu. Respectant une certaine spontanéité, nos “Haïkus” résultent de la juxtaposition de nos deux regards (sonore et visuel) focalisés durant une minute sur un même espace-temps. Cette série de micro-métrages propose un éventail de paysages fragiles, revisitant de manière sensible le concept du carnet de bord, et invitant à contempler le monde dans ce qu’il a de plus sincère ; sa lenteur, sa douceur, sa brutalité parfois.

Tournés et montés “sur la route”, et ayant par ailleurs fait l'objet de différentes diffusions en festivals ou au sein d'expositions, il nous importe de leur offrir une post-production professionnelle en vue de nouvelles diffusions et d'une édition sur support DVD.



83 micro-métrages d’une minute - Boucle de 83 minutes
http://www.vimeo.com/album/2208204
http://geocyclab.fr/rubrique/haikus

Idées en vue

Édition objet ? DVD ? Clé USB ?

[Docu] Haïkus

Au delà de l'esthétique et du concept, la poésie découle des rencontres entre l'espace et le temps, entre l’image et le son, entre les mots, entre les notes, entre le réel et l’onirique. Elle est un lieu éphémère où se déploie une magie qui nous échappe.

Au delà des paysages et des rencontres, au delà du prévisible et du visible, elle naît dans l’instant. L’artiste s’en émerveille et dans son laboratoire, il s'évertue à l'immortaliser, tente de la mettre en cage mais avouons le, la poésie n’est rien sans la contemplation, l’observation, l’acceptation du réel et de l’instant présent.

Si le voyage était un lieu, il serait celui de la connaissance et de la découverte. Nous avons choisi de parcourir notre monde en vélo, lentement, avec une attention toute particulière à la poésie de chaque rencontre, nous laissant doucement absorber à mesure des kilomètres, par une multitude de réalités.

Le présent est mort, le passé a gagné la bataille. Chaque micro-métrage devient alors une invitation à contempler notre monde dans ce qu’il a de plus sincère, dans sa lenteur, sa douceur, dans sa brutalité parfois.

Le but de nos haïkus, à l’image des courts poèmes japonais du même nom, n’est pas de décrire mais d’évoquer l’atmosphère d’un instant, d’un lieu.

Chaque haïku est une possibilité nouvelle pour nous d’exprimer puis de confronter de manière sensible nos deux points de vue (sonore et visuel) d’un même moment vécu.

C’est un exercice spontané dont la principale contrainte est le respect de l’unité espace-temps.

prod/creation/meta-projet/haikus.txt · Dernière modification: 24 10 2019 par barth